Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

🇵🇸 16 MARS 2003 : RACHEL CORRIE, PACIFISTE TUÉE PAR UN BULLDOZER ISRAÉLIEN

mars 18, 2022

C’Ă©tait le 16 mars 2003. Rachel Corrie est une militante amĂ©ricaine de 23 ans. Pacifiste, elle dĂ©fend les habitations palestiniennes Ă  Gaza. Ă€ l’Ă©poque, c’est ce qu’on appelle la «deuxième intifada». L’armĂ©e IsraĂ©lienne multiplie les crimes de guerre contre les civils : un camp de rĂ©fugiĂ©-es est rasĂ© Ă  JĂ©nine.

Ailleurs des engins de chantiers dĂ©truisent les maisons, symbole d’une colonisation brutale, celle d’un occupant qui veut effacer la prĂ©sence d’une population. Rachel se poste avec un gilet fluorescent et un mĂ©gaphone sur une butte de terre, face Ă  un bulldozer de l’armĂ©e conduit par un soldat. Elle protège de son corps la maison d’une famille, celle d’un pharmacien de Gaza, vouĂ©e Ă  la destruction. Le bulldozer ne s’arrĂŞte mĂŞme pas : il Ă©crase la jeune femme. Très gravement blessĂ©e, Rachel meurt peu après, dans les bras de ses ami-es.

Cela fait 19 ans quasiment jour pour jour, et personne n’a jamais Ă©tĂ© poursuivi pour ce crime. La justice israĂ©lienne a rejetĂ© la plainte de ses parents. «Je pense que la libertĂ© pour la Palestine pourrait ĂŞtre une incroyable source d’espoir pour les personnes qui luttent partout dans le monde» disait la militante. Souvenons-nous de Rachel Corrie, qu’elle ne soit pas morte en vain. — Retrouvez notre dossier sur le conflit Israel / Palestine : https://nantes-revoltee.com/israel-palestine-dossier/