Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

🇵🇸 30 MARS 2022 : EN SOLIDARITÉ AVEC LA PALESTINE

mars 30, 2022

Manifestation pour la Palestine 18h30 Préfecture de Nantes


En Palestine, l’occupation militaire et la colonisation sont une rĂ©alitĂ© depuis des dĂ©cennies. JĂ©rusalem et le Golan ont Ă©tĂ© annexĂ©s par IsraĂ«l au mĂ©pris du droit international et dĂ©sormais la menace plane sur la Cisjordanie, morcelĂ©e par le système colonial. Les Palestinien-nes luttent courageusement pour leurs droits, au risque de leur vie. Ainsi, pour contester la spoliation de leurs terres, les Palestinien-nes manifestent unanimement chaque 30 mars depuis 1976, lorqu’IsraĂ«l avait rĂ©primĂ© la grève gĂ©nĂ©rale des Palestiniens et Palestiniennes rĂ©agissant Ă  la confiscation de 2500 ha, tuant alors six personnes.

Chaque année la violente répression israélienne contre les Palestiniens fait des dizaines voir des centaines de morts. Depuis le début de l’année 2022, 21 palestiniens ont été tués par l’armée israélienne, Le plus jeune avait 16 ans, le plus âgé 73 ans. L’armée israélienne a le droit le tirer dans le dos d’un palestinien non armé, tandis que nos médias ressassent le terme «terroriste» pour n’importe quel Palestinien, reprenant systématiquement les versions fallacieuses de l’armée israélienne.

En Palestine occupée et colonisée, où être palestinien-ne signifie être indésirable dans son propre pays, l’apartheid institutionnalisé est une réalité depuis des années. Les rapports l’ONU et des organisations des Droits de L’Homme arrivent aux mêmes conclusions : il existe une ségrégation et un nettoyage ethnique organisé par Israël. À Gaza les campagnes de bombardement, euphémisées en simples «frappes», font des centaines de mort civils dans une indifférence internationale terrifiante.

Car nos dirigeant s’indignent peu ou pas. Les enjeux géopolitiques et économiques prévalent aux vies humaines. Pire, pour taire les oppositions, on accuse les acteurs de la solidarité de la Palestine d’appeler à la «haine». Alors on sort l’arsenal : poursuites judiciaires pour de simple appels aux boycott de produits israéliens, dissolutions à la chaîne de collectifs de solidarité avec la Palestine… Difficile de soutenir ce peuple dans sa lutte pour le droit d’exister et d’habiter leurs terres.

Ainsi, il est nĂ©cessaire de se mobiliser continuellement pour le peuple palestinien, de rappeler leur lutte indĂ©fectible, d’honorer leur courage, de manifester notre solidaritĂ©. Ă€ la veille des Ă©lections prĂ©sidentielles, imposons la prĂ©sence de la Palestine dans la campagne. Clamons haut et fort que la question palestinienne est une question essentielle de droits humains, que les prises de parole sur les droits de l’Homme n’ont de sincĂ©ritĂ© que lorsqu’elles sont accompagnĂ©es d’une position anti coloniale et anti raciste en Palestine.

– Contre l’apartheid et la violation des droits en Palestine

– Pour l’arrĂŞt des dissolutions et des politiques de criminalisation de la solidaritĂ© avec la Palestine

– Pour le Boycott de l’État d’IsraĂ«l jusqu’au respect des droits des palestiniens et du droit international

– Pour une PALESTINE LIBRE

ENSEMBLE LE 30 MARS – 18H30 – PRÉFECTURE