Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

🇷🇺 MACRON ET POUTINE : 5 ANS DE RAPPROCHEMENTS

mars 8, 2022

En pleine guerre en Ukraine, le pouvoir et les mĂ©dias mettent violemment en cause les personnalitĂ©s soupçonnĂ©es de soutenir la Russie. La moindre position pour une dĂ©sescalade militaire, les questions sur l’intĂ©rĂŞt de faire monter davantage la tension ou pire, un mot contre l’impĂ©rialisme valent une accusation d’ĂŞtre «poutinolâtre». Pourtant, depuis 2016, c’est bien Macron le principal artisan du rapprochement avec le RĂ©gime de Poutine. Collaboration Ă©conomique, policière, diplomatique : c’est Macron qui n’a pas cessĂ© de faire du pied au pouvoir russe.

Aujourd’hui, il se met en scène en «chef de guerre» qui rĂ©siste au diable Poutine pour se faire rĂ©Ă©lire. Quelques rappels contre cette Ă©tonnante amnĂ©sie.

➡️ 2016 : Macron est encore ministre l’Économie, mais il milite publiquement pour «lever les sanctions Ă©conomiques contre la Russie». La France «vise la levĂ©e l’Ă©tĂ© prochain des sanctions occidentales Ă  la Russie» dĂ©clare-t-il, sanctions prises suite Ă  l’annexion de la CrimĂ©e. Soit l’exact opposĂ© des dĂ©clarations actuelles.

➡️ Mai 2017 : Macron vient d’ĂŞtre Ă©lu prĂ©sident et il met en scène une immense rĂ©ception diplomatique, en invitant Poutine au Château de Versailles. C’est son premier geste de politique Ă©trangère. Alors que les avions russes continuent de bombarder le peuple Syrien, il dĂ©clare qu’il faut «discuter avec l’ensemble des partis en prĂ©sence […] y compris les reprĂ©sentants de M. Bachar al-Assad». Les deux chefs d’État placent comme «prioritĂ© absolue» la lutte contre Daesh. Le droit du peuple Syrien, les droits de l’Homme, l’arrĂŞt de la rĂ©pression du rĂ©gime El Assad : tout cela passe au second plan. Macron dĂ©clare d’ailleurs que Bachar El Assad, l’alliĂ© de Poutine, «n’est pas notre ennemi». Ă€ Versailles, Macron annonce «un forum franco-russe des sociĂ©tĂ©s civiles» baptisĂ© le dialogue du Trianon, sur la «coopĂ©ration franco-russe».

➡️ Mai 2018 : Macron est l’invitĂ© d’honneur du Forum Ă©conomique de Saint Petersbourg organisĂ© par Poutine. Le PrĂ©sident est satisfait que les sanctions Ă©conomiques n’empĂŞchent pas la coopĂ©ration Ă©conomique entre les entreprises françaises et la Russie, et estime que «les partenaires français ont Ă©tĂ© les plus rĂ©silients». Des patrons français sont alors en contact avec les oligarques Russes. Aucune discussion sur les sanctions.

➡️ Juillet 2018 : coupe du monde, Macron passe par le Kremlin pour une visite amicale, et pour parler cyber-sécurité. Une coopération mise en œuvre en 2020.

➡️ 11 novembre 2018 : Poutine est officiellement invité à Paris par Macron pour commémorer les 100 ans de l’armistice, en présence de Donald Trump.

➡️ Mai 2019 : la France fait pression sur le Conseil de l’Europe pour qu’il réintègre pleinement la Russie de Poutine qui en a été exclue suite à l’annexion de la Crimée.

➡️ AoĂ»t 2019 : Macron souhaite que la Russie puisse rejoindre «à terme» le G8. L’Ă©conomie prime, encore et toujours. Quelques jours plus tard, le ministre des Affaires Étrangères Le Drian dĂ©clare que «la Russie est en Europe» et imagine une dĂ©fense commune. Ce mĂŞme Ă©tĂ©, Poutine est invitĂ© au fort de BrĂ©gançon. Lors d’une confĂ©rence des ambassadeurs, Macron plaide de nouveau pour un rapprochement avec la Russie, et dĂ©nonce «l’État profond» qui l’empĂŞcherait au sein du Quai d’Orsay de s’entendre avec Poutine.

➡️ Octobre 2020 : après la collaboration Ă©conomique, la rĂ©pression. Darmanin part en Russie voir le ministre de l’IntĂ©rieur de Poutine pour une coopĂ©ration anti-terroriste et contre l’immigration. Il cible notamment les TchĂ©tchènes. Ainsi, la France va expulser les TchĂ©tchènes visĂ©s par les services russes. Un opposant au dictateur TchĂ©chtène Kadyrov, Magomed GadaĂŻev, est renvoyĂ© de France et «enlevé» peu après son arrivĂ©e en Russie.

Un quinquennat de Macron : 5 ans de partenariat Ă©conomique, sĂ©curitaire et numĂ©rique, 5 ans de concessions et de rĂ©ceptions fastueuses pour Poutine, des liens entre oligarques français et russes. Et aujourd’hui, la guerre.


Informations compilées par @Antonyn6