Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

🇺🇦 GUERRE EN UKRAINE : DES PRODUITS NÉONAZIS DU RÉGIMENT AZOV VENDUS SUR AMAZON

mars 16, 2022

Des « sweatshirts fantaisie » selon Amazon France


Il fut un temps oĂą les adolescents du monde entier portaient des portraits du Che Guevara sur leurs T-Shirts. En 2022, le nazisme revient Ă  la mode sur fond de guerre en Ukraine. Des mugs et des vĂŞtements aux couleurs du rĂ©giment nĂ©onazi Azov : ce sont les produits dĂ©rivĂ©s qu’on peut se procurer tranquillement, en quelques clics, sur le site du gĂ©ant amĂ©ricain de la vente en ligne Amazon.

Azov est une milice paramilitaire composĂ©e de plusieurs milliers d’hommes, qui combat dans l’Est de l’Ukraine mais pas seulement. Azov organise des dĂ©filĂ©s fascistes Ă  Kiev, possède des camps d’entraĂ®nement oĂą des enfants soldats sont prĂ©parĂ©s idĂ©ologiquement et militairement, sur le modèle HitlĂ©rien. Azov est responsable de crimes de guerre depuis des annĂ©es dans la fameuse zone russophone du Donbass.

Le logo de cette milice d’État armĂ©e ukrainienne est inspirĂ© de celui de la 2ème division SS Das Reich, la division exterminatrice qui a notamment rasĂ© le village français d’Oradour-sur-Glane durant la seconde guerre mondiale. Une symbolique sans ambiguĂŻtĂ©, puisant sa source dans le mysticisme nazi. Alors que les gĂ©ants du net censurent les publications «non conformes», les protestations politiques, corps dĂ©nudĂ©s, satires, la vente et la promotion du nazisme armĂ© ne pose pas de problème.

Plus inquiĂ©tant encore, on apprenait ce 15 mars que les t-shirts aux couleurs des ces combattants fanatiques du 3ème Reich occupent la première place des ventes sur Amazon France, dans la catĂ©gorie « Sweatshirt fantaisie ». Il faudra que l’entreprise explique ce qu’il y a de fantasque dans le fait de vendre et d’arborer des produits Ă  la gloire d’un rĂ©giment nostalgique d’Hitler et coupable de crimes de guerre. Il y a quelques jours, Facebook et Instagram ont justement explicitement autorisĂ© leurs utilisateurs Ă  faire l’apologie de ce mouvement nĂ©onazi dans le cadre de la guerre en Ukraine. La multinationale du multi-millardaire Jeff Bezos rentre Ă  son tour dans cette danse macabre. Une propagande de guerre au relent nazi de plus en plus assumĂ© par les compagnies capitalistes.

Durant la guerre froide, le camp de l’Ouest s’Ă©tait dĂ©jĂ  largement appuyĂ© sur des forces d’extrĂŞme droite : rĂ©seaux fascistes terroristes en Italie, anciens nazis aux USA et en AmĂ©rique Latine, cellules «stay behind» de l’OTAN, prĂŞtes Ă  la contre-rĂ©volution. Les nostalgiques de rĂ©gimes totalitaires et gĂ©nocidaires, ça va, tant qu’ils sont dans le camp des gentils.


Une source : https://www.bfmtv.com/tech/guerre-en-ukraine-amazon-propose-des-produits-aux-couleurs-de-combattants-neonazis_AN-202203140236.html