Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

đŸŒ» EUROPE ÉCOLOGIE DE DROITE

avril 2, 2022

À une semaine du scrutin prĂ©sidentiel, rappelons le pedigree du champion du parti Ă©cologiste.


Yannick Jadot est un candidat qui adore la police au point de manifester aux cĂŽtĂ©s de l’extrĂȘme droite la plus radicale le 19 mai 2021. Par contre, il dĂ©teste les Gilets Jaunes contre qui il n’a pas arrĂȘtĂ© de dĂ©verser des calomnies, et d’appeler sans relĂąche Ă  l’arrĂȘt du mouvement. Il n’a Ă©videmment pas eu un mot pour les mutilĂ©-es et les blessĂ©-es par les forces de l’ordre.

C’est normal, Yannick Jadot est un ami des patrons, le MEDEF le trouve formidable. Le candidat ne cache pas son dĂ©sir de «capitalisme vert». Yannick Jadot reprend les thĂ©matiques islamophobes, et n’hĂ©site pas Ă  parler de «sĂ©paratisme islamique», en cƓur avec la droite et l’extrĂȘme droite. Enfin, Yannick Jadot a consacrĂ© sa campagne Ă  attaquer la gauche, et a terminĂ© par des incantations militaristes et atlantistes. Le comble pour un parti historiquement pacifiste.

Avec des mots d’ordres ni Ă©cologistes ni sociaux, que rien ou presque ne diffĂ©rencie du Macronisme, on se demande pour qui travaille cet individu. Quel est son objectif dans cette campagne ? Alors que le vivant s’effondre, que l’autoritarisme s’installe, que les luttes Ă©cologistes sont fĂ©rocement rĂ©primĂ©es, EELV aura Ă©tĂ© Ă  l’image de la campagne prĂ©sidentielle : 50 nuances de droite et d’extrĂȘme droite.