Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

🍽️ AGRO-INDUSTRIELS EMPOISONNEURS

avril 7, 2022

La question alimentaire n’a quasiment pas Ă©tĂ© abordĂ©e durant la campagne. Pourtant, l’actualitĂ© est criante ces derniers jours : une usine de pizzas industrielles est responsable de l’empoisonnement de dizaines d’enfants, gravement touchĂ©s, dont plusieurs sont dĂ©cĂ©dĂ©s ou garderont des sĂ©quelles Ă  vie. Des fromages industriels contaminĂ©s par une bactĂ©rie mortelle. Une multinationale du chocolat qui rappelle ses produits après des intoxications d’enfants. Cet enchaĂ®nement de scandales traduit un problème de fond : la course au profit des agro-industriels met nos vies en danger.

Les ravages de la malbouffe et les risques de l’agro-industrie sont rarement Ă©voquĂ©s. Et les responsables sont encore plus rarement dĂ©noncĂ©s. Par exemple, NestlĂ©, propriĂ©taire de Buitoni qui vend des pizzas qui tuent des enfants, Ă©tait dĂ©jĂ  mis en cause dans une affaire de lait pour bĂ©bĂ©s toxique il y a deux ans. Les scandales passent, l’oubli fait son Ĺ“uvre.

Au-delĂ  de ces cas extrĂŞmes, les produits transformĂ©s tuent Ă  petit feu. L’OMS parle d’une Ă©pidĂ©mie d’obĂ©sitĂ©. En France, près d’une personne sur deux (47,3 %) «est dĂ©jĂ  en situation de surpoids et/ou d’obĂ©sité», et 34 % des enfants de 2 Ă  7 ans sont en surpoids. Les modes de vies sont en cause, mais aussi ces produits remplis d’additifs, de sucres, destinĂ©s Ă  rendre accro, et qui appauvrissent notre flore intestinale. Aux USA, c’est dĂ©jĂ  un problème de santĂ© majeur, et la France suit le mĂŞme chemin.

Un autre rapport pointait l’explosion du nombre de personnes diabĂ©tiques. Le nombre d’adultes souffrant de cette maladie chronique est passĂ© de 108 millions en 1980 Ă  422 millions en 2014, soit 8,5% de la population mondiale. Quasiment 4 millions de morts par an sont liĂ©es au diabète. C’est l’une des premières causes de mortalitĂ©. La nourriture joue aussi un rĂ´le important dans la maladie du siècle : le cancer.

L’industrie agroalimentaire est aussi un dĂ©sastre pour l’environnement. Sols remplis de pesticides, animaux torturĂ©s dans des fermes usines, rivières polluĂ©es par les rejets, notamment par les entreprises laitières. Pour couronner le tout, l’Ă©levage industriel provoque des Ă©pidĂ©mies qui peuvent devenir incontrĂ´lables ! Tout est liĂ©.

Les travailleurs et travailleuses aussi souffrent : ce sont des mĂ©tiers Ă©prouvant, parfois dangereux, mal payĂ©s. Tout cela pour le profit de quelques uns. Ă€ l’autre bout de la chaĂ®ne alimentaire, les riches ont d’ailleurs les moyens de s’acheter de bons aliments, bio et Ă©quilibrĂ©s.

Plutôt que de polémiquer sur les plats végétariens dans les cantines – une mesure nécessaire mais insuffisante – ou parler de viande dans les discours politiques, il y a urgence à nous réapproprier les moyens de produire notre nourriture, à soutenir les petits paysans, à permettre à toutes les personnes de préserver leur corps et leur santé.