Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

🎲 NOUVELLES RÈGLES GOUVERNEMENTALES

janvier 20, 2022

Le Premier Ministre a pris la parole pour annoncer un énième changement de règles dans la gestion épidémique


➡️ Castex a commencé par dire qu’Omicron est derrière nous, alors même que plus de 525.000 nouveaux cas ont été détectés en France ces dernières 24 heures. Un record absolu, jamais vu depuis l’arrivée du COVID. Joli sens du timing.

➡️ Une série d’autofélicitations sur la mobilisation totale et «cohérente» du gouvernement. Notamment sur les écoles, restées ouvertes sans moyens de protection, avec les conséquences que l’on connaît.

➡️ Puisqu’Omicron est derrière nous, il va être possible «d’assouplir» les restrictions. En contradiction totale avec le tableau apocalyptique répété depuis des semaines, et les accusations contre les non-vaccinés qui auraient mis à l’arrêt le système de santé français. Alors même qu’une mesure ultra-liberticide vient d’être imposée, le gouvernement annonce qu’il sera donc possible de retourner en boite, de blinder les stades et d’enlever son masque dans les prochaines semaines. «En même temps».

➡️ Un paquet cadeau insolite : les personnes qui se vaccineraient pour la première fois se feraient offrir un «pass vaccinal» temporaire. Alors même que des centaines de milliers de personnes double vaccinées viennent de voir leurs pass sanitaire désactivés faute de troisième dose. Ne cherchez pas la cohérence.

➡️ Le gouvernement compte bien continuer à discriminer gratos les non-vaccinés qui représentent 7% de la population. Le Pass Vaccinal entre en vigueur lundi, alors qu’il a d’ors et déjà fait preuve de son inefficacité totale, et que le virus circule comme jamais.

➡️ Quels critères pour arrêter le pass vaccinal ? Il n’y a pas de critères, «la réalité d’un jour n’est pas celle du lendemain», dit Véran. Autrement dit, aucune limite.

C’était le nouveau jeu du gouvernement. À bientôt pour de nouveaux rebondissements !