Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos du jour sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

🚔L’EXTRÊME DROITE VIP AU COMMISSARIAT, UN MINISTRE CHAHUTÉ À LA CITÉ DES CONGRÈS

janvier 23, 2020

Chronique sociale nantaise :

  1. MARINE LEPEN VISITE LE COMMISSARIAT

• Ce jeudi matin, la politicienne d’extrême droite Marine Le Pen était reçue en grande pompe au commissariat central de Nantes. Venue soutenir la candidate du RN aux municipales, elle a d’abord foncé à Waldeck Rousseau pour soutenir la police. À 10 h 15, elle visitait le commissariat guidée par le directeur départemental de la sécurité publique en personne, avec tous les membres de l’état major policier local. Une visite interdite aux journalistes. Les forces de l’ordre au garde à vous devant l’extrême droite en campagne !

Marine Le pen a passé en revue les geôles, le PC de sécurité, avant de déclarer devant la presse : « La première des choses à faire, c’est d’armer la police municipale. »

Entre le parti d’extrême droite et les fonctionnaires responsables de la mort de Steve, d’Aboubacar, et de centaines de blessures à Nantes, c’est l’amour fou. En 2014, le FN à Nantes c’était 7 000 électeurs sur près de 400 000 habitants.

  • 2. FRANCK RIESTER, MINISTRE DE LA CULTURE

• Ce matin également, le ministre de la Culture Franck Riester venait à Nantes à l’occasion de la biennale internationale du spectacle 2020. Une venue perturbée à de nombreuses reprises par des artistes et des intermittents du spectacle en colère. Le ministre a été massivement hué dans la Cité des Congrès, avant que des grévistes ne montent tout simplement sur l’estrade où il prononçait son discours, avec des banderoles. Riester a fini par repartir alors qu’une grande partie de l’assistance entonnait le chant traditionnel des Gilets Jaunes : « on est là », suivi d’applaudissements nourris.

A ce soir pour la manif aux flambeaux !

25k
fb-share-icon145695
23k
Curabitur efficitur. neque. elementum at eget ante. quis, libero