Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

🛢️ DES MILLIARDS CONTRE LE CLIMAT ?

mai 17, 2022

Les rapports du GIEC se font plus alarmants à chaque nouvelle édition, les conséquences de l’inaction climatique se font toujours plus destructrices pour les populations. Selon l’agence internationale de l’énergie il faut mettre fin à tout nouveau projet pétrolier ou gazier afin de limiter le désastre qui nous attend.

Mais tout cela ne semble pas émouvoir la multinationale française TotalEnergies et les grand groupes bancaires qui viennent de lui attribuer la plus grosse transaction financière depuis l’Accord de Paris. Ce sont donc 8 milliards de dollars qui vont être prêtés au plus gros pollueur de France. BNP, Crédit Agricole, Société Générale, mais aussi JP Morgan ou Deutsche Bank, ce sont en tout une douzaine de banques qui ont fait un chèque en blanc au géant pétrolier.

Cette opération financière n’est pas dédiée à un projet en particulier, décarboner leurs activités par exemple, mais pourra servir à financer l’intégralité de leurs opérations. Des ONG tirent la sonnette d’alarme : ce prêt pourrait contribuer à financer l’EACOP – East African Crude Oil Pipeline – un projet démesuré de pipeline en Afrique de l’Est.

Partant d’Ouganda pour rejoindre la Tanzanie, l’objectif de Total est d’exploiter les milliards de barils de pétrole brut qui se trouvent sous le lac Albert. Si ce projet voit le jour c’est une série de catastrophes qui vont s’abattre sur les populations locales et les écosystèmes environnants. Si l’exploitation est mise en œuvre ce seront 33 millions de tonnes supplémentaires de CO2 émises dans l’atmosphère. Ce sont aussi 16 aires naturelles protégées qui seront soumises aux ravages des travaux nécessaires, 100 000 personnes qui seront forcées de quitter leurs terres. Mais également un risque de contamination des deux plus grandes réserves d’eau douces de la région, le lac Albert et le lac Victoria.

Total mettrait ainsi en péril l’accès à l’eau potable et à la nourriture pour plus de 40 millions d’habitant-es, en plus d’accélérer le déréglement climatique. Les industriels et les banquiers coalisés pour détruire la planète au nom du profit doivent être mis au pas. Organisons-nous, luttons, refusons le monde dans lequel ils veulent nous faire vivre!


Une source de la presse capitaliste : https://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/les-ong-denoncent-le-cheque-en-blanc-de-8-milliards-accorde-par-les-banques-a-totalenergies-1407421

RSS
News Letter
Instagram
0