Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

🤡 LA PRÉFECTURE ET AMAZON EN PLEINE CRISE D’ANGOISSE FACE À LA PERSPECTIVE D’UNE ZAD AU SUD DE NANTES

novembre 26, 2020

Rendez-vous samedi, 14H, à Montbert, contre Amazon

➡️ Le 25 novembre, la préfecture de Nantes sortait des arrêtés surréalistes en vue de la mobilisation contre l’implantation d’un entrepôt géant Amazon sur la commune de Montbert, au sud de Nantes. Manifestement, les autorités locales et la multinationale sont en panique totale face à l’hypothèse d’une nouvelle ZAD.

➡️ Selon les fins limiers du préfet, les conditions sont réunies pour une lutte d’envergure sacrément embarrassante : «nombre important de participants » à un pique-nique contestataire, en plein confinement le 17 novembre, « nouvel appel à manifester le samedi 28 novembre », et évidemment, les classiques envolées sur la présence des « leaders de l’ultra-gauche nantaise » et de « l’ex-ZAD de Notre-Dame-des-Landes » qui seraient venus « en reconnaissance sur le site » et se prépareraient à « noyauter la lutte ».

➡️ En conséquence, la préfecture n’a qu’une crainte : un « risque d’envahissement durable de la potentielle zone d’implantation de la société Amazon avec la participation active avérée de leaders de de l’ultra-gauche nantaise, de l’ex-zone à défendre de Notre-dame-des-Landes » et même « d’Attac 44 » ! Avec ça, la préfecture donne tous les ingrédients pour faire plier Amazon : une convergence des forces, des manifs régulières et une occupation du terrain !

➡️Dans ses arrêtés, évidemment, le préfet utilise le spectre de « troubles à l’ordre public », « violences » et autres « dégradations » pour faire passer des mesures liberticides, comme l’interdiction de transports de « marchandises dangereuses » et de tout ce qui pourrait être assimilé à des « armes » du jeudi 26 novembre au lundi 30 novembre. L’occasion de multiplier les contrôles, de mettre la pression et de tenter grossièrement de diviser le front commun large qui se constitue.

➡️ Bref, si le préfet a peur, c’est plutôt bon signe. Rendez-vous samedi, 14H, à Montbert, au lieu-dit La Butay !

25k
fb-share-icon171262
27k
Cette article a 1 274 vues
nunc sed velit, dictum odio sit quis accumsan facilisis consequat.