Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

🥀ANNE HIDALGO S’ÉTONNE DU MANQUE DE MANIFS CONTRE ZEMMOUR : SA DIRECTRICE DE CAMPAGNE DÉROULE LE TAPIS ROUGE AU PÉTAINISTE !

novembre 1, 2021

– Dissonance cognitive au Parti Socialiste –

➡️« Il y a quelques annĂ©es, des propos comme ceux de Zemmour auraient Ă©tĂ© prononcĂ©s sur une antenne, il y aurait eu des manifestations » a dĂ©clarĂ© la candidate du PS, Anne Hidalgo, ce weekend. Elle a ajoutĂ© qu’elle ne dĂ©battrait pas avec un « guignol » « raciste et nĂ©gationiste », et s’est Ă©tonnĂ© qu’il n’y ait pas de manifestations contre lui.

➡️Sauf qu’une manifestation contre Zemmour, il y en avait une. A Nantes. Pendant des heures, des centaines de policiers ont tirĂ© des grenades sur les manifestants contre l’extrĂŞme droite, autour du meeting. Et devinez qui a donnĂ© la salle Ă  l’Ă©quipe d’Eric Zemmour ? Johanna Rolland ! La maire PS de Nantes, prĂ©sidente de la mĂ©tropole. Et accessoirement, la directrice de campagne d’Anne Hidalgo ! Dissonance cognitive totale.

➡️Non seulement le PS nantais, comme le reste des organisations de gauche, ont refusĂ© d’appeler Ă  manifester contre le candidat pĂ©tainiste, mais c’est la mĂ©tropole socialiste qui a fourni la salle. En effet, le ZĂ©nith de Nantes est une dĂ©lĂ©gation de service public, et le directeur de la salle expliquait dans la presse qu’il avait «demandĂ© l’autorisation Ă  Nantes mĂ©tropole d’accueillir cet Ă©vĂ©nement». Et la mairie de Nantes, Johanna Rolland donc, avait donnĂ© le feu vert. RĂ©sultat : plusieurs centaines de militants d’extrĂŞme droite, un service d’ordre nĂ©o-nazi autour du ZĂ©nith, et une forte rĂ©pression des opposants au fascisme.

➡️Il Ă©tait pourtant possible de ne pas donner de logistique aux fascistes. Plusieurs maires, pas forcĂ©ment de gauche, ont refusĂ© de louer une salle au candidat, notamment en Bretagne. La MĂ©tropole de Nantes, elle, s’est acharnĂ©e Ă  fournir la plus grande salle de l’agglomĂ©ration, malgrĂ© des risques Ă©vidents de tensions, et quelques jours après la commĂ©moration des 50 Otages tuĂ©s par l’occupant. La complicitĂ© du PS nantais est totale, ne l’oublions pas.