Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

Auguste VAILLANT , une bombe dans la Chambre des députés

décembre 9, 2019

Le 9 décembre 1893, Auguste VAILLANT lance une bombe dans la Chambre des députés, depuis la tribune.

De faible puissance, elle ne blessera que légèrement un député. Action hautement symbolique ; Vaillant déclare que son objectif n’était pas de tuer, mais de blesser un grand nombre de députés.

La réaction de ces derniers ne se fait pas attendre.

Dès le 12 décembre, ils votent la première des lois dites “scélérates”.

  • . Elle vise particulièrement la presse anarchiste,la réduisant au silence.
  • . L’association de malfaiteur voit également le jour rompant avec le principe que “le fait coupable ne peut être puni que quand il s’est manifesté par un acte précis d’exécution” .
  • . Loi Aujourd’hui élargie avec ” le fait de participer à un groupement en vue de commettre violence ou dégradation .” Le simple fait d’être dans une manifestation peut vous conduire en détention .

Quant le pouvoir tremble , il change les lois et réduit nos libertés .

Jusqu’où le laissera t’on aller ?


Auguste Vaillant sera condamné à mort et guillotiné le 5 février 1894

Ses dernières paroles :


La démocratie ne vous protège plus contre les excès d’un capitalisme devenu fou.

Emmanuel Macron, Genève, 11 juin 2019
25k
fb-share-icon156695
27k
Cette article a 300 vues
commodo porta. Lorem mi, dictum Aliquam