Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

🔴CONFINÉS JUSQU’AUX ÉLECTIONS ?

février 26, 2021

– Vers un Régime d’exception infini –

Hier soir, le Premier Ministre Jean Castex intervenait de nouveau dans les médias pour évoquer la situation sanitaire. Depuis plusieurs semaines, le gouvernement joue avec nos nerfs, faisant planer la menace d’un reconfinement « imminent », avant de se rétracter, avec Macron dans le rôle du despote éclairé qui prend tout seul des décisions sanitaires pour lesquelles il n’a aucune compétence. Hier, donc, encore un discours pour, globalement, ne rien annoncer. En résumé :

➡️ Jean Castex projetait des graphiques trompeurs et des visuels ratés, avec le drapeau français à l’envers, à la façon d’un collégien qui a mal préparé son exposé. Le chef du gouvernement remettait son masque pour écouter les questions et l’enlevait pour y répondre, incapable de suivre ses propres préconisations.

➡️ En guise d’annonces, la menace de nouvelles restrictions drastiques de libertés, le reconfinement « le weekend » de deux départements, et la « mise sous surveillance » de 20 autres. Sous entendu, d’ici une semaine, il est probable que des millions de personnes soient assignées à résidence chaque fin de semaine. Autre annonce : pas de fermeture des écoles, alors que plusieurs études évoquent le lien entre la propagation du virus et l’ouverture des établissements scolaires.

➡️ Surtout, Castex annonçait qu’il compte « retarder le confinement ». Comme s’il était inéluctable. Si tel est le cas, pourquoi le retarder ? Pour nous enfermer au printemps ? Pour nous rendre fou ? Quel est l’argument scientifique de telles décisions ? Pour rappel, le couvre-feu, mesure inédite depuis la guerre, a commencé le 22 octobre. Il y a 5 mois. Il a été durci dès 18H en décembre. Sans enrayer les contaminations. Et pourtant, il n’est absolument pas question de remettre en cause cette privation de liberté gravissime.

➡️ Par ailleurs, le gouvernement a annoncé que les enseignant.e.s seraient chargé.e.s de faire les tests de COVID dans certaines écoles primaires et maternelles, alors que depuis des années les postes de médecins et infirmiers scolaires diminuent, de même que le salaire et la formation des enseignant.e.s. Un scandale. Le même gouvernement annonce son intention de créer des « pass sanitaires », une façon de créer plusieurs catégories de citoyens.

➡️ Où allons-nous ? Ce gouvernement criminel, qui supprime des lits d’hôpitaux en pleine épidémie et qui dépense des fortunes pour confier la gestion de la crise à un cabinet privé américain va-t-il jouer avec nos vies indéfiniment ? Nous avons vécu plus longtemps sous des Régimes d’exception – état d’urgence anti-terroriste puis sanitaire – que sans, depuis 2015. Macron veut-il nous empêcher de bouger jusqu’aux élections présidentielles ?

25k
fb-share-icon171262
27k
Cette article a 1 313 vues