Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

Disparition de Steve : les autorités ont menti

juillet 13, 2019

«Y’a des mecs qui ont sauté dans la Loire à cause des lacrymos »

extraits de la video le soir du drame par Liberation


« Contrairement à ce qui est affirmé depuis par les autorités, il s’agit bien d’une charge préparée, qui a pour but de disperser le rassemblement festif.

[…]

Des policiers portant casques et boucliers, accompagnés d’un maître-chien, franchissent les rochers. Un fêtard, qui enjambe ces mêmes rochers, reçoit un coup de Taser à l’arrière de la cuisse gauche, alors même qu’il s’éloignait. Une dizaine d’agents en tenue de maintien de l’ordre avancent vers le sound system. […] Ils sont en ligne et progressent ensemble. «Y a de l’eau derrière», «y a la Loire derrière !» leur crient les fêtards à plusieurs reprises. Les policiers n’arrêtent pas leur avancée.

[…]

A plusieurs reprises, des personnes crient «y a des mecs à l’eau», «y a des mecs dans la Loire». La charge a débuté depuis à peine deux minutes. Malgré ces avertissements, de nouvelles lacrymos sont tirées. […] Plusieurs agents donnent des coups de matraque et de pied à des personnes à terre. Une grenade lacrymogène est aussi jetée.

[…]

«Y a des mecs qui ont sauté dans la Loire à cause des lacrymos, s’emporte un fêtard. D’autres lacrymos sont lancées en direction du quai Wilson et de la Loire.

Durant plus de vingt et une minutes, les policiers ont donc utilisé continuellement des grenades lacrymogènes en direction du fleuve. Pourtant, les autorités ont été averties dès le début de la charge du risque encouru, puis du fait que des personnes étaient tombées à l’eau. »

25k
fb-share-icon156695
27k
Cette article a 25 vues
adipiscing neque. Phasellus consectetur vel, elit. pulvinar id, suscipit