Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

⚫ ESCALADE RÉPRESSIVE : ENCORE UNE NOUVELLE LOI « ANTITERRORISTE »

avril 28, 2021

Plusieurs dizaines de textes sécuritaires et “antiterroristes” ont déjà été votés depuis 20 ans

Ce mercredi est présenté au Conseil des Sinistres un projet de loi antiterroriste. Une énième fois. On ne compte plus les lois sécuritaires et antiterroristes adoptées ces dernières années.

Rien que depuis 2015, on peut dénombrer une bonne dizaine de lois antiterroristes, auxquelles s’ajoutent des dizaines de mesures sécuritaires.

La nouvelle loi examinée aujourd’hui en Conseil des ministres fait suite à la mort d’une policière à Rambouillet. En fait, il s’agit surtout de « mise à jour » des mesures passées en y ajoutant une petite dose de répression quand même. Que prévoit ce nouveau texte ?

➡️ Il sera plus facile de perquisitionner sans avoir recours à un juge (c’est ce qu’on appelle les perquisitions administratives ou en novlangue macroniste « visites »)

➡️ Les personnes condamnées pour terrorisme seront surveillées plus longtemps après leur sortie de prison

➡️ Les bâtiments dépendants des lieux de culte fermés pour suspicion de liens avec le terrorisme pourront aussi être fermés

➡️ Les personnes placées sous surveillance administratives pourront être interdites de manifestation

➡️ L’usage des algorithmes pour le traitement automatisé des connexions internet est pérennisé

➡️ Les données personnelles pourront être plus facilement récoltées et conservées

La règle est très simple : un attentat=une loi antiterroriste voire plus. Un fait divers=une loi sécuritaire voire plus. Cependant, aucune loi antiraciste n’a été adoptée après les attaques contre les mosquées.

Cette absurdité sécuritaire, nous la devons à nos parlementaires. Aux députés tout d’abord, élus par le peuple, qui passent plus de temps à se gaver aux frais du contribuable qu’à respecter un mandat électoral. Aux sénateurs ensuite, cette caste de vieux croûtons rétrogrades tout juste utile à faire figuration dans le jeu démocratique. Et, bien entendu, à nos ministres vertueux, tour à tour impliqués dans des affaires de viols, de détournements de fonds, d’abus de confiance, de corruption, de conflits d’intérêts.

Et ce sont eux qui, dans des assemblées parlementaires aux 3/4 vides, adoptent les textes les plus liberticides, écrits par la police, pendant qu’ils se pavanent dans leur vie luxueuse aux frais du contribuable.

Personne n’est dupe. Personne n’ignore que cet arsenal de lois sécuritaires n’a jamais empêché des attentats. L’instrumentalisation d’un soi-disant « sentiment d’insécurité » pour imposer des lois pénales de plus en plus sévères, n’a eu pour effet que de renforcer le contrôle et la surveillance de toute la population. Au prétexte de nous protéger, on nous hôte toutes nos libertés et notre capacité à agir collectivement.

Le pouvoir est rempli de terroristes. Ceux qui regardent les exilé.e.s se noyer. Ceux qui arment la police avec des engins de guerre. Ceux qui vendent des armes aux pays qui s’en servent contre leur population. Ceux qui écrasent toute contestation.

Les manifestations contre la loi sécurité globale ont été massives et déterminées. La détestation de la police et de la caste politique est largement partagée. Il s’agit de jeter de nouveau nos forces dans la rue, avant que cet arsenal sécuritaire ne montre toute sa puissance.

Révoltons-nous !

Court inventaire pour s’y retrouver un peu :

⚫En juillet 2015, c’est la loi renseignement.
⚫Novembre 2015 : état d’urgence après les attentats du Bataclan
⚫10 jours plus tard : extension de certaines dispositions de l’état d’urgence
⚫Mars 2016 : lutte contre le terrorisme dans les transports
⚫Juin 2016 : lutte contre le financement du terrorisme
⚫Juillet 2016 : après les attentats de Nice, l’état d’urgence est prolongé et certaines de ses mesures sont étendues et renforcées
⚫Juillet 2017 : Macron poursuite la lancée si bien entamée par Hollande en prolongeant l’état d’urgence et en y ajoutant des mesures répressives
⚫Puis, depuis 2020 : la loi sécurité globale, la loi « séparatismes », et enfin la nouvelle loi antiterroriste suite aux attentats de Rambouillet.

En plus de ces lois antiterroristes sont adoptées des lois sécuritaires dont les effets sont multiples :

⚫Extension des pouvoirs de la police
⚫Extension des possibilités d’investigations du parquet
⚫Création de nouveaux délits
⚫Aggravation de peines
⚫Création et extension de fichiers de police

Rien qu’entre 2002 et 2012, on compte une soixantaine de lois sécuritaires !


Sources :

https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/11/25/lois-securitaires-nous-construisons-avec-ces-mesures-les-outils-de-notre-asservissement-de-demain_6061010_3224.html

https://www.francetvinfo.fr/monde/terrorisme-djihadistes/projet-de-loi-contre-le-terrorisme-on-n-a-jamais-arrete-des-attentats-avec-des-lois-tacle-patrice-spinosi-avocat-de-la-ligue-des-droits-de-l-homme_4602723.html

25k
fb-share-icon171262
27k
Cette article a 499 vues