Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

EXILES : LA REPUBLIQUE A LA LISIERE DU FASCISME

novembre 24, 2020

Tentes vidées de leurs occupants comme s’il s’agissait de bétail, coups, insultes, grenades, vol massif de tentes, et errance sans solution.

Tout cela s’est passé hier, 23 novembre, en plein Paris, Place de la République. Dans la nuit glaciale, l’Etat français a envoyé la police terroriser des centaines d’exilés qui dorment dans la rue et qui se sont rassemblés sur la Place pour donner à voir leur situation insoutenable. La réponse de la police : voler leurs tentes, bien maigres protections face au froid, et frapper. C’est aujourd’hui le sort au quotidien de milliers de personnes sans papiers en France.

Cette expulsion inhumaine s’est accompagnée de violences et d’humiliations jusqu’à 1H du matin, y compris contre les journalistes et des élus. Au terme d’une soirée terrible, les exilés, hommes, femmes, enfants, erraient autour d’Aubervilliers, en banlieue parisienne, toujours suivis par des dizaines de policiers.

Le journaliste Rémy Buisine, habitué des situations tendues, écrit sur twitter : « En 5 ans de journalisme, c’est probablement l’une des soirées les plus difficiles émotionnellement. Pas pour moi, mais pour eux. La situation des réfugiés a Paris est horrible, la gestion de la situation est tellement inhumaine ce soir. Choquant. »

La République française est à la lisière du fascisme. Macron, c’est Le Pen, mais sans les contre-pouvoirs.

🎥 Remy Buisine, Shahzad Abdul, Clément Lanot, Xenia Sputnik

25k
fb-share-icon171262
27k
Cette article a 479 vues
eget dolor Aliquam ultricies pulvinar vulputate, tempus mattis efficitur. ut nunc