Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

GRÈVE DE L’ÉDUCATION : LA JEUNESSE VEUT LA RÉVOLUTION

janvier 14, 2022

Grève massive et manifestation sage : reportage


La grève est massive, la colère est grande, la manifestation nantaise était pourtant bon enfant ce matin. Beaucoup de monde dans la rue, au moins 3000 personnes du monde de l’éducation, des AESH aux enseignant-es en passant par les salarié-es de l’animation, des cadres de direction et des élèves, tout ce petit monde contre la politique de Blanquer, plus autoritaire que sanitaire.

Bloquant leur lycée ce matin, les élèves du lycée des Bourdonnières ont été violemment réprimé-es par la police, un jeune a été transporté à l’hôpital après avoir été percuté par une voiture de flics. Une lycéenne a eu le crane ensanglanté par une grenade lacrymogène. On leur souhaite un bon rétablissement et la démission rapide du chef d’établissement.

Après une Assemblée Générale où se sont succédé les prises de parole, appelant souvent à un durcissement de la lutte et faisant état des problèmes (innombrables) dans le monde de l’éducation, la manif se met en ordre de marche. Une battucada donne le rythme à l’avant, mais la promenade reste assez inoffensive. Arrivée à la préfecture, la manifestation marque un temps d’arrêt pour une prise de parole lycéenne, puis un appel à se faire entendre devant l’antenne du rectorat de Nantes, derrière le commissariat de Waldeck-Rousseau.

Moins nombreuses, les personnes qui s’y rendent restent motivées et lancent des slogans hostiles aux policiers qui se pavanent à leurs fenêtres. Des banderoles se déploient devant le portail du rectorat, et de nouvelles prises de parole ont lieu, ponctuées par les percutions et une bombarde. Finalement tout le monde rentre chez soi, et si cette manifestation n’aura pas vraiment été révolutionnaire, la satisfaction d’une grève massive est au moins là, et donne de l’espoir à une époque où les luttes de l’éducation se font trop rares et trop douces. Le cortège lycéen déterminé montre la voie : faisons-nous entendre, soyons déterminé-es et offensif-ves.

Rendez-vous samedi à 10h30 au miroir d’eau pour continuer le mouvement avec les parents d’élèves !

Jetons le bébé Blanquer avec l’eau du bain macroniste, dégageons avec ça la baignoire du capitalisme !


📷 : NR, Sud Éducation 44, Oli Mouazan

25k
fb-share-icon184932
27k
Cette article a 96 vues
0