Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

« Je demande aux français et aux françaises de penser avec moi aux soignants »

novembre 1, 2020

« Je demande aux français et aux françaises de penser avec moi aux soignants »

Jean Castex, 1er novembre 2020

➡️ L’obscénité du gouvernement Macron en une seule phrase, prononcée ce soir à la télévision par le Premier Ministre. Depuis la première vague de Coronavirus, le pouvoir a supprimé des lits d’hôpitaux, gazé et réprimé le personnel soignant, menti encore et encore, cassé le statut d’aide soignants, retiré des moyens. Et ce soir, pour justifier ses mesures autoritaires, il joue la carte de l’instrumentalisation et appelle à «penser aux soignants»…

➡️ Dans le même ordre d’idée, « à partir de mardi, la vente dans les grandes surfaces des produits que n’ont pas le droit de vendre les petits commerçants sera interdite ». Donc les rayons livres de grandes surfaces ouvertes seront fermés puisque les librairies sont fermées. Lecture interdite, très logique. Mais vendra-t-on encore du shampoing ou du dentifrice puisque les petits commerces en vendent ? Quoiqu’il en soit, c’est un gigantesque cadeau pour le géant Amazon et autres entreprises de vente en ligne, qui ne subissent aucune restriction mais détruisent des emplois et fraudent les impôts.

25k
fb-share-icon171262
27k
Cette article a 391 vues
velit, elit. Nullam dolor. quis, accumsan