Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

🇨🇱 LA LUTTE PAIE : LE CHILI DIT ADIEU À LA DICTATURE !

octobre 26, 2020

– « Le modèle néolibéral nait et meurt au Chili »-

Chili, 11 septembre 1973. Des milliers d’opposants de gauche, étudiants, syndicalistes, journalistes, ouvriers, sont enfermés dans un grand stade de la capitale, Santiago. D’autres sont abattus sommairement, dans la rue. La terreur dans tout le pays d’Amérique Latine. Un général d’extrême droite, Augusto Pinochet, vient de faire un coup d’État. L’armée a renversé le gouvernement de gauche élu, et fait bombarder le palais présidentiel.

Ce coup d’État est soutenu par les États-Unis pour éliminer le gouvernement socialiste qui était en train de reprendre les richesses minières alors aux mains de multinationales privées, ou de supprimer les grands domaines fonciers qui affamaient les paysans. La répression du Chili servira d’exemple pour toute l’Amérique Latine et le monde entier.

Le régime de Pinochet va torturer, tuer et faire disparaître des milliers d’opposants, et ira jusqu’à jeter certains prisonniers depuis des hélicoptères au dessus de l’océan. Beaucoup sont encore portés disparus. Pendant près de 20 ans, le Chili subira la dictature des militaires.

Le Général Pinochet va profiter du choc politique pour mener une politique ultra-libérale. Appuyé par des économistes formés aux États-Unis, les Chicago Boys, il applique un capitalisme débridé : privatisations, dérégulation, baisse des salaires, inégalités extrême. La Constitution imposée par Pinochet était encore en vigueur en 2020, et n’avait jamais été abrogée !

Cette nuit, grâce à plusieurs mois de luttes acharnées, la Constitution issue de la dictature est supprimée par référendum. 78 % des chiliens ont voté en faveur d’une nouvelle Constitution. Un résultat en forme de victoire pour les milliers de personnes descendues dans la rue pour affronter le pouvoir ces derniers mois, malgré la terrible répression. Il a fallu des dizaines de morts et de mutilés pour en arriver là.

C’est une première réparation pour les victimes de la dictature. Le soulèvement n’a pas (encore?) abouti à une révolution, mais il prouve que la lutte paie lorsqu’elle est suffisamment déterminée, unie et offensive. Dans un monde où les révoltes éclatent un peu partout, ce signal est un véritable espoir.

25k
fb-share-icon171262
27k
Cette article a 535 vues
ut commodo luctus Aliquam dapibus Donec ultricies venenatis, suscipit id elementum ipsum