Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

La “République irréprochable”

mai 30, 2019

En France, les médias et la classe politique utilisent en permanence des exemples piochés chez les pays voisins quand il s’agit de faire accepter le saccage des droits sociaux : moins de retraites “comme chez les anglais”, moins de salaire “comme en Allemagne”, moins de sécurité au travail “comme en Espagne”, etc … Une manipulation abjecte pour s’aligner toujours sur le pire, au détriment des plus pauvres.

Bizarrement, on ne parle jamais des mêmes pays étrangers quand il s’agit de la classe politique française et de ses avantages.

Par exemple, on vit sous un gouvernement dont plus de la moitié des ministre ont fraudé le fisc. C’est à dire que l’équipe dirigeante a volé des centaines de milliers d’euros d’argent public en toute décontraction. Les mêmes politiciens qui exigent que les pauvres se “serrent la ceinture”.

Cette affaire, c’est sans compter les innombrables scandales causés par les politiciens français, de Cahuzac à Fillon, de Sarkozy à Woerth. Sans compter non plus les scandales sans équivalent ailleurs, comme Benalla : un mafieux armé, bras droit du président, qui sortait tabasser des opposants sur son temps libre.

A titre de comparaison, une ministre suédoise a démissionné parce qu’elle avait acheté un barre de Tobleronne avec sa carte bleue professionnelle. Il y a deux ans, une autre femme politique suédoise de premier rang avait démissionné après avoir été contrôlée positive à l’éthylotest.

En France, les puissants vivent dans l’impunité la plus totale. Le dixième de n’importe quel des scandales réguliers qui sortent en France ferait tomber un gouvernement dans un pays voisin.

Le pouvoir français n’a pas assez peur de son peuple.

25k
fb-share-icon171262
27k
Cette article a 161 vues