Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

🔴 LE CHAUFFEUR DE LA MINISTRE DES ARMÉES TRAFIQUAIT DES ARMES AVEC DES FASCISTES

juin 27, 2021

Difficile d’illustrer encore plus nettement la collusion entre les officines du sommet de l’Etat et l’extrême droite. Alors que des militaires haut gradés ont publié plusieurs appels à commettre un putsch d’extrême droite, que l’ancien garde du corps de Macron s’adonnait au tabassage de manifestants déguisé en policier, c’est à présent un chauffeur personnel de Florence Parly, la Ministre des armées, qui est impliqué dans un trafic d’armes avec « l’ultra-droite ».

➡️ En janvier dernier, trois sous-officiers français et deux retraités de l’armée étaient été interpellés par la Brigade de répression du banditisme dans le cadre d’une vaste opération de démantèlement d’un trafic d’armes présumé. Plus de deux cents armes ont alors été saisies, ainsi qu’au moins une tonne de munitions, destinées à être revendues notamment à des réseaux de l’ultradroite. De quoi s’inquiéter fortement : alors qu’on envoie de simples Gilets Jaunes ou teufeurs derrière les barreaux pour des motifs dérisoires, les nostalgiques du fascisme s’équipent d’armes lourdes et se préparent à la guerre.

➡️ Médiapart révèle en plus que l’un de ces trafiquants côtoyait quotidiennement les plus hautes autorités du pays : il était chauffeur au cabinet de la ministre des armées. Le caporal-chef S. avait été nommé conducteur au service logistique du cabinet de Florence Parly en juillet 2020. À la suite de son interpellation en janvier 2021, il a été mis en examen des chefs « d’acquisition, détention, cession et transport en réunion d’armes de catégories 1 et 3 » et d’« association de malfaiteurs » dans l’affaire du trafic d’arme.

➡️ Mediapart s’inquiète : « Comment est-il possible qu’un homme soupçonné d’avoir remilitarisé des armes afin de les revendre à des réseaux de l’ultradroite et à des narcotrafiquants ait pu avoir, plusieurs mois durant, la tâche hautement sensible de conduire les plus hauts fonctionnaires du ministère des armées ? » Collusion assumée, service rendu à l’extrême droite, incompétence hallucinante au sein des cercles de pouvoir ? Tout est possible. En attendant, les fascistes monopolisent l’agenda médiatique et s’infiltrent au sommet de l’Etat en attendant l’étincelle … Et les révolutionnaires sont plus désarmé.es que jamais.

Enquête complète : https://www.mediapart.fr/…/le-cabinet-de-la-ministre-des-ar…

25k
fb-share-icon184932
27k
Cette article a 1 052 vues