Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

LE GÉNÉRAL LIZUREY, QUI A EXPULSÉ LA ZAD, RÉPRIMÉ LES GILETS JAUNES ET PROMU BENALLA, CHARGÉ DE LA LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS

mars 30, 2020

Gestion militaire d’une crise sanitaire : un général de gendarmerie à Matignon pour lutter contre la pandémie

Il y a exactement 2 ans, le Général Lizurey, à la tête de milliers de gendarmes, donnait l’assaut dans le bocage nantais, pour faire raser des habitats sur la ZAD. Une opération militaire, avec des blindés, des drones, des hélicoptères et plusieurs milliers de grenades, qui avait blessé plusieurs centaines de personnes. Aujourd’hui, il est chargé par le gouvernement de lutter contre le Coronavirus.

« Rien de tel qu’un militaire pour remettre un peu d’ordre dans l’organisation du travail gouvernemental », écrit, en introduction, le journal Le Monde. Selon ses informations, le général Richard Lizurey, a été chargé d’évaluer l’organisation interministérielle de la gestion de crise du Covid-19. Il possède depuis une semaine un bureau à Matignon. « Il est très bon en gestion de crise », a assuré un proche d’Édouard Philippe.

Depuis 2016, cet ancien directeur général de la gendarmerie nationale a été en première ligne dans la répression des mouvements sociaux et écologistes. Cette nomination vient illustrer la place grandissante que prennent les militaires dans « la guerre contre le coronavirus ».

En 2018, il avait mené l’opération d’expulsion de la ZAD de Notre-dame-des-Landes. Une opération militaire de grande envergure qui avait blessé des centaines de manifestants. Un homme avait également eu la main arrachée. À l’époque, le général avait affirmé « regretter cet incident qui malheureusement fait partie des choses qui peuvent arriver ».
Le général Richard Lizurey a aussi affronté la fronde des Gilets jaunes. À la veille de la manifestation du 8 décembre 2018, il expliquait sur C News : « On n’exclut pas les coups de feu. Nous serons sur leur route et nous les empêcherons de passer. »

Revenant sur la crise des Gilets jaunes en juin 2019, le général expliquait dans Le Figaro avoir dû transformer la gendarmerie « en termes de formation, d’équipement et de limitation de l’usage de la force. (…) Face à un mouvement spontané, dispersé, imprévisible et une violence accrue, il a fallu nous adapter. Cela a été l’occasion de nous interroger sur notre modèle pour être meilleur encore demain au profit de la sécurité ». D’après lui, la polémique sur un usage disproportionné de la force a été « excessive », car, « au total, le discernement a été à la manœuvre », soulignait-il.

Autre fait d’arme, Richard Lizurey avait aussi promu Alexandre Benalla au grade de lieutenant-colonel dans la réserve. « C’est une décision personnelle et j’assume », avait- il dit devant le Sénat.

« Nous sommes en guerre » a répété Macron. Alors que l’Etat français teste de nombreuses innovations pour contrôler massivement la population, la nomination de ce gendarme en chef dans le cadre d’une crise sanitaire illustre la militarisation accélérée du régime en place.


Source : https://reporterre.net/Le-general-Lizurey-qui-a-expulse-la-Zad-assiste-Edouard-Philippe-dans-la-lutte-contre-le-Covid-19

25k
fb-share-icon154695
26k
vel, Praesent massa non Curabitur amet,