Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

⚕️ LE GOUVERNEMENT FERME MASSIVEMENT DES LITS D’HÔPITAUX PENDANT LA PANDÉMIE

février 2, 2021

➡️ En pleine crise sanitaire, le gouvernement poursuit sa politique criminelle de destruction de notre système de santé publique. Des centaines de lits d’hôpitaux fermés depuis un an, malgré la pandémie. 800 lits de réanimation ont été supprimés rien qu’en Île de France depuis le début de la crise, selon le décompte du média Bastamag, soit un tiers des lits ! Nantes est aussi concernée par ces suppressions, et cela va continuer, car le futur projet de CHU souhaité par les autorités aura encore moins de places que l’hôpital existant.

➡️ Rappelons que de 2005 à 2006, Jean Castex était le « directeur de l’hospitalisation et de l’organisation des soins au ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale ». Il participait alors à l’introduction de la notion d’objectifs et de rentabilité dans l’hôpital et à une rationalisation des coûts dans le cadre du plan hôpital 2007, qui introduisait notamment la tarification à l’activité – « T2A ». C’est donc l’individu qui a accéléré la destruction de l’hôpital public il y a 15 ans qui est censé gérer la crise sanitaire aujourd’hui en tant que chef du gouvernement !

➡️ Le Régime d’exception qui saccage nos libertés est imposé, selon les discours officiels, parce que les hôpitaux français ne seraient pas capables d’absorber le « flux de malades », faute de lits de réanimation. Et dans le même temps, le gouvernement ferme ces mêmes lits. Macron est un pompier pyromane, et un incendiaire des Libertés ! Pendant ce temps, les milliardaires s’enrichissent… et les plus précaires crèvent. On continue comme ça encore combien de temps ?

Sources : Bastamag et Mediapart

25k
fb-share-icon171262
27k
Cette article a 2 594 vues