Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

📺 LES MÉDIAS DES ULTRA-RICHES : SERVICE DE PROPAGANDE FASCISTE

décembre 5, 2021

➡️ 449 accréditations octroyées pour couvrir le meeting d’Éric Zemmour à Villepinte le 5 décembre.

➡️ 167 médias étrangers, 92 caméras, 90 photographes, 32 radios et 130 journalistes de presse écrite. Un déploiement médiatique ahurissant.

Cela fait maintenant plus de trois mois que les médias couvrent les moindres faits et gestes d’Éric Zemmour. Il y a d’avantage de journalistes que de fascistes pour assurer la promotion du pétainiste. Pour ses déplacements, des hordes de micros et de caméras le suivent absolument partout. Matin, midi, soir, celui qui vient de se déclarer candidat sature l’espace médiatique. Les chaînes d’infos en continu en font leur choux gras. À la télévision, des tribunes sont offertes quotidiennement à l’extrême-droite.

Dans cette époque obscure, journalistes et fascistes sont devenus interchangeables à tel point qu’ils sont difficile à différencier. Tout ce petit monde s’est mis au service de l’idéologie la plus crasse et réactionnaire. Chaque jour, Zemmour peut servir sa fange néo-fasciste tandis que ceux et celles qui s’opposent à lui sont systématiquement diabolisés. Les JT ne consacrent que quelques secondes aux mouvements sociaux, même quand ceux-ci rassemblent plusieurs millions de personnes, le plus souvent dans l’objectif de les salir et les diffamer.

Si le nostalgique du régime de Vichy bénéficie d’une couverture sidérante, les heures d’antennes consacrées aux autres idéologues néo-fascistes sont nombreuses. Les cadres du RN et de LR sont invités à intervalle régulier pour déployer leurs obsessions racistes et sécuritaires. Les éditorialistes et autres “intellectuels” d’extrême droite peuvent à loisir alimenter leur rhétorique nauséabonde. La surreprésentation d’Éric Zemmour dans les médias et sa candidature ne sont qu’autant de signaux d’une bourgeoisie mûre, une nouvelle fois pour le fascisme. Et elle nous prépare le pire.

Dans un contexte toujours plus ténébreux, ce conglomérat médiatique, détenu par une poignée de milliardaires, véritable organe de propagande néo-fasciste, doit être aboli de toute urgence.