Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

☠️ LOI DE SÉCURITÉ GLOBALE : LE POINT SUR LA SITUATION

novembre 21, 2020

🔴 Hier soir, le fameux article 24, qui va empêcher de filmer ou de photographier les violences policières, a été adopté au Parlement. Le gouvernement Macron fait donc passer, de façon accélérée, en plein confinement, les mesures les plus liberticides depuis des décennies. Le président élu sur le chantage au « barrage contre Le Pen » appliquera jusqu’au bout de son mandat le programme de l’extrême droite.

🔴 Il y a 577 députés à l’Assemblée Nationale. Hier, 182 ont voté, et parmi eux, 146 ont approuvé la mesure de la « loi de sécurité globale ». Autrement dit, 431 députés n’ont même pas voté, soit la grande majorité. C’est donc dans une Assemblée quasiment vide, désertée, que des mesures aussi graves sont imposées. Et ces individus en costumes osent encore faire la leçon sur « l’abstention » de la population… Leur « démocratie » est en phase terminale.

🔴 L’article condamnant la prise d’images des forces de l’ordre n’est qu’un extrait d’un texte aux nombreux aspects gravissimes. Dans le détail : cette loi va généraliser l’usage de drones, ouvrir la voie à la reconnaissance faciale – ce qui équivaut au fichage de masse automatisé de toute opposition –, va donner aux polices municipales des « compétences de police nationale », avec les armes, les abus de pouvoir, et les possibilités de contrôles que cela comporte. Enfin, cette loi organise une privatisation de la police en déléguant aux agents privés de sécurité des pouvoirs réservés à la police judiciaire comme la verbalisation d’infractions et le relevé d’identité pouvant conduire à la rétention de la personne contrôlée.

🔴 Mais ce n’est pas fini : la « loi de sécurité globale » devra être votée au Sénat, puis repasser une dernière fois à l’Assemblée. Il reste donc quelques semaines pour faire monter la mobilisation et empêcher cette attaque frontale contre les libertés. Dès aujourd’hui samedi, des manifestations ont lieu dans toutes les grandes villes de France. A Paris, cela s’annonce massif. Et à Nantes ? Pour des raisons inexplicables, aucune manifestation n’a été déposée par les organisations et syndicats, ce qui est nécessaire pendant le confinement. Mais des appels sortiront, espérons le, probablement pour les prochains jours.

L’analyse de la loi dite de “sécurité globale” ici :

https://nantes-revoltee.com/loi-de-securite-globale-nouvel-attentat-contre-les-libertes/

25k
fb-share-icon171262
27k
Cette article a 471 vues
ipsum felis commodo libero ut sem, facilisis