Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

LYON : DEUX PERSONNES POIGNARDÉES PAR UN NÉO-NAZI

juin 11, 2022

Un colleur d’affiche blessé à la gorge par un leader identitaire


Ces dernières semaines, l’extrême droite multiplie les agressions, meurtres et projets d’attentats. Un nouvel exemple hier soir à Lyon. Dans cette ville gangrenée par la présence fasciste depuis des années, un chef des identitaires locaux a poignardé deux hommes, dont un à la gorge.

L’agresseur se nomme Adrien Lasalle, 25 ans. Avec sa bande, autour de minuit, il s’est rendu dans un quartier réputé «de gauche» et a attaqué deux jeunes hommes de 18 et 23 ans. Le néonazi a sorti un couteau avant de les a poignarder en visant des parties vitales. Heureusement, l’homme touché au niveau du cou a réussi à faire une esquive, sinon il serait probablement mort. L’autre a une entaille profonde sur le bras. Les victimes seraient des militants politiques qui collaient pour le candidat de gauche Raphaël Arnault.

Le néonazi, ivre, a ensuite frappé les policiers venus l’arrêter et a terminé au poste. Le journal LyonMag signale «une autre attaque au couteau au niveau de la place de la Croix-Rousse, dans le 4e arrondissement», «sensiblement au même moment». Probablement plusieurs poignardages dans la même soirée à Lyon par une bande de fascistes armés.

Adrien Lasalle est bien connu à Lyon. Il gère la salle de boxe identitaire qui accueille des néo-nazis de toute la région pour les entraîner au combat. En toute impunité. Il a également été vu sur les attaques de la la librairie militante la Plume Noire il y a un an. Le lieu avait été saccagé en plein jour par l’extrême droite, qui avait même publié une vidéo des faits. Il a aussi pris part à des violences contre des personnes LGBT.

Le 28 juin 2021, lors d’un match France – Suisse, Adrien Lasalle et sa bande avaient chargé des supporters en hurlant des slogans racistes, provoquant un grand mouvement de foule. Avec une trentaine d’individus armés, ils avaient blessé de nombreuses personnes, dont certains à coups de couteau, déjà. Ici encore, les fascistes ont bénéficié d’une totale impunité, la préfecture avait même dédramatisé les faits dans les médias le lendemain, malgré des vidéos accablantes.

Adrien Lassalle est également mis en cause pour viol. Le 24 septembre 2021, une étudiante de «l’école» privée d’extrême droite créée par Marion Maréchal Le Pen, l’ISSEP, avait porté plainte contre Adrien Lassalle. La plaignante indiquait qu’il l’aurait agressée chez elle. La plaignante avait ensuite dénoncé le «harcèlement moral» de l’ISSEP pour la faire taire.

Les agressions fascistes de Lyon ne sont pas isolées. Il n’est même plus temps d’alerter sur le risque d’un drame irréparable, car ils sont déjà arrivés. Ces derniers mois, deux hommes ont été tués par des militants d’extrême droite en France. Le rugbyman Aramburu, abattu par balles par un néo-nazi, Loïk le Priol, en plein Paris, après une altercation raciste juste avant l’élection présidentielle. Et un homme tué d’une balle dans la tête par un autre militant d’extrême droite le 14 mai, à Paris également.

À Nantes, des néonazis ont aussi pu organiser des expéditions d’une extrême violence sous l’œil bienveillant des autorités. Le 31 juillet 2021, un certain Wilfired Van Liempd, à la tête d’une troupe d’extrême droite, avait chargé une manifestation contre le Pass Sanitaire avec des plots métalliques, des matraques et autres armes. Le commando avait blessé de nombreuses personnes, avant d’être repoussé par les manifestants. Tout a été filmé, mais les attaquants n’ont jamais été inquiétés. Pire, le leader du groupe a même obtenu une tribune dans la presse régionale !

L’État ne nous protégera pas de la violence fasciste : il en est l’allié objectif. Organisons l’autodéfense.


Sources :

https://www.liberation.fr/societe/police-justice/un-leader-identitaire-lyonnais-en-garde-a-vue-soupconne-dagression-au-couteau

https://fr.sports.yahoo.com/news/%C3%A9tudiante-accuse-l-%C3%A9cole-marion-141500216.html

https://www.rue89lyon.fr/2021/07/01/violences-rue-merciere-a-lyon-deux-figures-de-lextreme-droite-radicale-impliquees/

RSS
News Letter
Instagram
0