Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos du jour sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

MACRON NE RENONCE PAS A SA RETRAITE

décembre 22, 2019

Fact checking d’une opération de com’ .

Alors que les grèves contre la casse des retraites continuent, et que des millions de français galèrent financièrement, particulièrement au moment des fêtes, les conseillers en communication de l’Élysée ont concocté une nouvelle opération de propagande. Macron aurait décidé de « renoncer à sa retraite de président ». Les médias relaient cette affirmation telle quelle et sans nuance.

En réalité, Macron ne renonce pas du tout à sa retraite :

1- Macron bénéficiera bien d’une confortable retraite. Il renonce juste à son régime spécial !

Le président aura bien une retraite de président, par point, corrélée à ses importants salaires. Depuis 1955, tous les chefs d’État perçoivent toute leur vie, dès la fin de leur mandat, plus de 6000 euros par mois en guise de «retraite». C’est à ce traitement là, par ailleurs scandaleux, que Macron, jeune président renonce. Mais avec la «retraite par point», il touchera bien une retraite très confortable, puisque le système qu’il veut appliquer bénéficie surtout aux salaires les plus élevés.

2- Macron n’a pas besoin de retraite.

Le président a touché 2,4 millions d’euros lorsqu’il travaillait pour la banque Rothschild. Rapide calcul : cela représente 80 000€ par an pendant 30 ans, sans compter les profits possibles en spéculant sur cette somme. Bref, Macron est très loin d’être dans le besoin. Comme tous les très riches, il n’a pas vraiment besoin de passer par une retraite classique pour ses vieux jours.

3- Macron touche déjà des fortunes.

Le salaire du président est de 15 203€ par mois. Mais il ne s’agit pas vraiment d’un « salaire », plutôt d’argent de poche. Car le président est nourri – par des cuisiniers gastronomiques –, conduit – par des chauffeurs dans des berlines de fonction –, et logé – dans un palais – avec de l’argent public. Il n’a rien à débourser, son « salaire » ne lui sert pas à vivre, contrairement au reste de la population. Cette somme est donc un simple « bonus » pour son bon plaisir,qu’il peut tout à fait mettre de côté. Par ailleurs, son épouse, Brigitte Macron dispose elle aussi d’une enveloppe de 440 000 euros par an, destinée à « payer son équipe ». La situation du ménage relève d’une l’opulence absolue.

Bref, vous l’aurez compris, l’opération de com’ massivement diffusée depuis hier est tout simplement fausse. C’est une « fake news ». Un effet d’annonce imaginé par les stratèges du pouvoir pour faire accepter le projet de casse des retraites.

La seule chose qui concerne Macron si sa réforme passe, c’est la fin du vieux régime spécial des présidents. Macron toucherait bien une retraite corrélée à sa richesse, et il n’a, de toute façon, pas besoin de retraite pour vivre.

25k
fb-share-icon145695
23k
pulvinar diam luctus felis tempus facilisis Sed eget