Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

🌍MORTS AUX FRONTIÈRES, SYMPTÔMES DE POLITIQUES RACISTES ET CRIMINELLES

novembre 26, 2021

➡️ Aux confins de l’Europe entre la Pologne et la Biélorussie, un drame macabre se joue depuis plusieurs semaines. Des milliers d’exilés sont bloqués sur une frontière complètement militarisée. Murs barbelés, forces armées polonaises et biélorusses déployées, chiens policiers et hélicoptères, empêchent la progression de ces hommes, femmes et enfants. Ils sont littéralement coincés comme pris en étau. Dans cette prison à ciel ouvert, les tentatives de passages du côté de la Pologne sont systématiquement refoulées à coup de gaz lacrymogène. En pleine hiver, alors que les températures sont négatives, les flics polonais font usage de canons à eau. Côté biélorusse, un campement de fortune s’est formé. Dans cette zone d’habitation informelle, déjà une dizaine de personnes sont mortes de froid dont un nourrisson d’un an. Des êtres humains pris au piège des petits jeux de pouvoir entre nations européennes et russophones, dans cette nouvelle version de la guerre hybride que se mènent les États.

➡️ Naufrage au large de Calais. Au moins 31 personnes sont décédées en voulant rejoindre la Grande Bretagne. Parmi-elles, 5 femmes et une jeune fille. L’alerte a été donnée par un pêcheur le 24 novembre. Leur embarcation s’est abîmée en tentant de traverser la Manche et le bilan pourrait encore s’alourdir. Nul doute que les victimes avaient dû subir les vols de matériel, les violences physiques et les humiliations quotidiennes de la police française avant de trouver la mort.

➡️ Emmanuel Macron a feint de s’émouvoir du drame et promettait de « trouver les responsables ». Là où les gouvernants voudraient fustiger la responsabilité « des passeurs » ou pire des associations qui viennent en aide aux réfugiés, le président fait une nouvelle fois preuve de son cynisme caractéristique. Les vrais coupables sont ailleurs et Macron fait partie des rouages de cette machine répressive. Le refus d’accueillir, et les politiques racistes à l’égard des personnes exilées y participent. S’il faut chercher une culpabilité réelle dans ces catastrophes, elle se situe toujours du côté des États impérialistes. Les guerres et le capitalisme, sauvage et destructeur sont les véritables responsables.

➡️ Surtout que Macron annonçait hier le « renforcement immédiat », des moyens de FRONTEX. Cette agence fonctionne de manière totalement opaque. Elle agit sans aucun contrôle des États alors que ceux-ci leur allouent des sommes astronomiques chaque année pour « surveiller » les frontières extérieures de l’UE. L’organisation n’hésite pas à collaborer avec la Libye, régime tortionnaire dans le but de refouler les migrants. Une annonce qui témoigne du mépris des dominants pour la vie des populations en exil.

➡️ Ces décès s’ajoutent malheureusement aux milliers d’autres disparus, qui meurent chaque jour en mer, sur terre mais aussi dans les centres de rétention.

En cette période particulièrement terne et fascisante, un énorme soutien aux exilés et aux personnes solidaires qui luttent contre les frontières, aux associations et collectifs qui dénoncent les politiques répressives et coloniales de l’Etat Français et de ses alliés. Paix aux âmes de toutes les victimes disparues à la recherche d’une vie digne. Les politiques de l’Union Européenne tuent. Qu’on se le dise.

Ni oubli, ni pardon !