Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

NAFTALI BENNETT : NOUVEAU FASCISTE A LA TÊTE D’ISRAËL

juin 15, 2021

Encore plus à l’extrême droite que Benyamin Netanyahu


Après 12 ans au pouvoir, Benyamin Netanyahu premier ministre d’Israël, nationaliste et pro-colon perd sa place. Malgré sa politique en faveur de la colonisation, largement soutenue en Israël, ses frasques autour de corruption pour ses intérêts personnels ont eu raison de son poste. Dimanche 13 juin, c’est donc un autre sioniste extrême qui prends le pouvoir : Naftali Bennett.


Naftali Bennett n’est pas un inconnu pour les Israéliens. Membre du Likoud au début des années 2000, le parti ultra-nationaliste de Netanyahu jusque là au pouvoir, il finit par rejoindre les partis très religieux pour fonder ensuite “Yamina”, fusion des mouvances coloniales radicales. Yamina est le parti le plus à droite de la Knesset, le parlement israélien, dans lequel la gauche n’existe factuellement pas : l’échiquier politique israélien commençant directement par la droite jusqu’à l’extrême-extrême droite.


En 2008, Naftali Bennett devient directeur général de “Yesha”, un conseil représentatif des colons israéliens. Il devient une figure de l’idéologie coloniale dure, revendiquant haut et fort une colonisation massive et l’annexion de tous les territoires Palestiniens sans condition ni exception. Par sa position raciste et ultra-nationaliste, il se dessine facilement un parcours politique dans la haute sphère du pouvoir : ministre des Affaires religieuses, ministre de l’Economie puis ministre de la Diaspora, ministre de l’Education et enfin ministre de la Défense, un poste qui lui permet d’assouvir pleinement ses idéologies fascistes.
C’est lui, notamment, qui , fait interdire l’utilisation du terme de la « Nakba » (l’expulsion de 800 000 Palestiniens pour créer l’Etat d’Israël) dans les manuels scolaires et interdit aux écoles de mentionner les associations critiquant les positions du gouvernements vis-à-vis des Palestiniens, visant en particulier l’ONG Breaking The Silence (collectif d’anciens soldats israéliens dénonçant l’endoctrinement et les manœuvres criminelles de l’armée).


Sans complexe, il prône la suprématie du peuple juif, lançant aux palestiniens « Vous grimpiez encore aux arbres quand un État juif existait déjà » et s’oppose fermement à l’égalité des droits entre juifs et non juifs. Il est une figure des soutiens à la « Loi Etat-Nation » de 2018, qui établit une différence légale entre juifs et non juifs : l’apartheid assumé et légalisé.


Naftali Bennett est une brute qui n’hésite pas à lancer des opérations militaires meurtrières par plaisir. Il avait notamment prôné le bombardement massif du Liban pour anéantir les opposants et résistants à l’impérialisme israélien, en demandant de frapper « les institutions libanaises, ses infrastructures, son aéroport, ses centrales électriques, ses routes », sans distinction. Sa prise de position la plus marquante, celle qui traduit directement son mépris pour les vies palestiniennes et arabes d’une manière générale, est lorsqu’il déclare « « J’ai tué beaucoup d’Arabes dans ma vie. Et il n’y a aucun problème avec ça »


C’est donc un vrai fasciste au pouvoir qui promet un avenir sombre pour les Palestiniens. Le tout dans le silence complice du gouvernement français, qui poursuit son alliance avec Israël et réprime les manifestations de solidarité avec la Palestine.


RESTONS MOBILISES POUR LES PALESTINIENS !


BOYCOTT ISRAEL
Notre dossier détaillé :

Page à suivre :

https://www.facebook.com/gp.nantes

https://www.facebook.com/BreakingTheSilenceIsrael

25k
fb-share-icon184932
27k
Cette article a 1 288 vues