Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

PANDORA PAPERS : BONNE NOUVELLE, IL Y A BEAUCOUP D’ARGENT MAGIQUE

octobre 4, 2021


– Ce que signifient les révélation sur le système mondial de fraude fiscale –


➡️11 300 milliards de dollars volés. Le chiffre est vertigineux. Des centaines de dirigeants politiques et de milliardaires ont organisé un énorme système de détournement fiscal. Parmi eux, l’ancien directeur général du Fonds monétaire international (FMI) Dominique Straus-Khan, qui rappelons le, était sélectionné par les médias français pour devenir président, a dissimulé des millions de dollars. Le président kényan qui affirmait «lutter contre la corruption» avait une fondation au Panama. Mais aussi la chanteuse Shakira, le mannequin Claudia Schiffer, l’ancien premier ministre britannique Tony Blair…
➡️Cette affaire, baptisée «Pandora Papers» est révélée par le Centre américain pour l’intégrité publique, l’ICIJ, dont le réseau compte 280 journalistes d’investigation dans plus de 100 pays et territoires, ainsi que quelque 100 médias partenaire. Concrètement, cela veut dire que les riches de ce monde ont fait sécession. Ils ne se contentent pas de nous imposer des mesures néolibérales extrêmement violentes et de transformer le monde en prison et en zone dévastée sur le plan écologique : ils se préparent, amassent toujours plus de fortunes, volent de plus en plus éhontément.
➡️Encore un scandale qui fera la «une» de l’actualité quelques jours avant d’être oublié ? Peut-être. Mais on peut le considérer comme une bonne nouvelle : de «l’argent magique», il y en a. Et plus qu’il n’en faut. Les riches n’ont jamais été aussi riches. Il n’y a pas de «crise», mais une guerre sociale. La «crise» est une fiction pour nous saigner depuis des décennies, un argument pour saccager nos droite sociaux, nous voler toujours plus. Avec des 11 300 milliards, il y a largement de quoi régler à la fois des problèmes comme la famine mondiale, les problèmes écologiques, sociaux, et même sanitaires. Rien qu’en France, comparé aux sommes colossales qui ont été volées, régler le problème des retraites, donner un chômage décent à chacun ou redonner des moyens aux hopitaux est une goutte d’eau. Ce récent scandale importe donc peu s’il reste sans conséquences : il faut partir à l’assaut, reprendre ce qu’ils ont volé.

RSS
News Letter
Instagram
0