Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

🔴 QUI SONT LES COMPLICES ?

octobre 22, 2020

Depuis l’assassinat de Samuel Paty, c’est une offensive autoritaire vertigineuse qui est en cours. L’ensemble du gouvernement reprend à son compte les mots et les idées de l’extrême droite, en traquant les soi-disant « complices du terrorisme ». La presse indépendante, les rayons hallal et casher, le syndicat d’enseignant SUD éducation, les universités, la France Insoumise, les associations : tout y passe. C’est un véritable climat de chasse aux sorcières. L’acte terroriste d’un jeune fanatisé sert de prétexte pour traquer l’opposition au gouvernement. Le pouvoir lance une offensive contre les faits, contre les mots, contre le réel lui même. Quelques rappels :

➡️ Macron comme les gouvernements français précédents vendent des armes depuis des années aux dictatures théocratiques du golfe. Ils passent des « accords », « saluent chaleureusement » et « invitent cordialement » les pires tyrans islamistes du monde, ceux qui appuient politiquement et financièrement les filières djihadistes.

➡️ L’entreprise française Lafarge, proche du pouvoir, a financé DAESH en Syrie. Un cas unique au monde pour une entreprise de cette taille. En 2019, les poursuites pour « complicité de crimes contre l’humanité » avaient été abandonnées de façon plus que douteuse. Mais la procédure pour « financement du terrorisme » est toujours en cours. Et, clou du spectacle, un membre du Front National a supervisé la collaboration avec DAESH. Voilà, ça ce sont des faits qui ont un impact dans le réel. De l’autre côté, il y a des procès politiques, des diffamations, des poursuites judiciaires.

➡️ Un ministre de l’intérieur porte plainte contre Mediapart pour une note de blog. Un syndicat important de l’enseignement est traîné dans la boue dans tous les médias sans pouvoir se défendre. Un ministre de l’enseignement reprend le terme d’extrême droite « islamo-gauchisme » pour diffamer les chercheurs dans les universités. Dans le monde de Macron, se battre contre tous les racismes est plus grave que financer l’Etat Islamique ou s’allier avec des dictatures soutenant le terrorisme.

➡️ Quand Darmanin dit que le syndicat Solidaires ou Ewdy Plenel sont « responsables de l’ambiance qui permet un passage à l’acte », quand Blanquer parle de « complicité intellectuelle du terrorisme », c’est n’est pas seulement un mensonge abject. C’est le rétablissement du délit d’intention, de l’accusation par association, du crime de pensée, de la justice prédictive. Ça n’est pas seulement faux, c’est totalitaire.

Plus rien n’a de sens, et l’extrême droite est au pouvoir.

25k
fb-share-icon171262
27k
Cette article a 416 vues
dapibus libero id consequat. Curabitur quis, felis nec ipsum