Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

STRASBOURG : L’EXTRÊME DROITE TENTE D’ATTAQUER UNE MARCHE DES LIBERTÉS

novembre 29, 2020

Gouvernement, police, extrême droite : même combat


Samedi 28 novembre, lors de la grande « marche des libertés » contre la « loi de sécurité globale », qui se déroulait tranquillement à Strasbourg, un groupe de néo-nazis a tenté d’attaquer la manif. Des individus cagoulés issu d’un groupuscule baptisé « Strasbourg offender », prêts à l’affrontement physique, ont donc essayé de s’en prendre à un cortège contre les mesures autoritaires du gouvernement.

L’extrême droite est l’idéologie majoritaire dans la police. Les fascistes font aussi bénévolement le travail de la police lorsqu’ils s’en prennent aux luttes : Gilets Jaunes, quartiers populaires, manifestations syndicales ou féministes. Ces néo-nazis strasbourgeois ressemblent d’ailleurs étonnamment aux unités de BAC qui attaquent les cortèges à Nantes ou ailleurs. Quand elle n’est pas directement en uniforme, l’extrême droite joue le rôle de supplétif de l’Etat.

Passé l’effet de surprise, la foule a trouvé le réflexe collectif de chasser ces néo-nazis. Les nervis ont pris peur et ont tenté de partir en courant. Selon nos camarades de Strasbourg : « pourchassés dans leur débandade, ils ont pu compter sur la police pour leur ouvrir un corridor de sortie. Ceux-ci ont tiré des lacrymogènes et ont laissé les nazis partir derrière eux sans même les contrôler ». La convergence entre police, Macronisme et fascisme n’est plus à démontrer. Cet évènement de Strasbourg en est un exemple.

Plus d’infos sur la page : Action Antifasciste Strasbourg

25k
fb-share-icon171262
27k
Cette article a 1 074 vues
suscipit nunc elementum odio efficitur. libero Phasellus accumsan