Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

🔊UN POLICIER DE LA BRIGADE DES MINEURS MET EN DOUTE LA PEDOCRIMINALITE

octobre 22, 2021

⚠️ Attention, contenu choquant –

Cet enregistrement sonore diffusĂ© par une mère ayant appelĂ© la Brigade de Protection des Mineurs fait froid dans le dos. Il s’agit d’un signalement d’une maman Ă  la police pour des soupçons de pĂ©docriminalitĂ©.

Au tĂ©lĂ©phone, l’accueil rĂ©servĂ© Ă  la mère de famille par l’agent de police, est plus que froid. Pire, il lui est explicitement conseillĂ© «d’arrĂŞter avec ces histoires» : «Pour les enfants de 4 ans, c’est assez frĂ©quent qu’il y ait ce genre de langage, c’est pas forcĂ©ment qu’il y a quelque chose derrière, hein… A l’école aussi, ça raconte pas mal de choses, c’est pas forcĂ©ment liĂ© Ă  son père… C’est pas Ă  votre cerveau d’adulte de fantasmer sur le vocabulaire d’une enfant de 4 ans… Hein, d’accord ?» indique-t-on au bout du fil. Les soupçons de violences sexuels seraient des « fantasmes » d’adulte.

La voix du policier poursuit : «Je vous dis, vous allez plutôt voir un psychologue, faire un petit point avec votre enfant mais bon, c’est pas parce qu’elle parle de ça que c’est lié à un abus sexuel. […] Moi, je vous dis madame, un enfant de 4 ans et demi ça dit tout et n’importe quoi, faut pas du tout se fier à la parole. Parce que c’est pas parce que vous êtes séparée de cet homme-là que fatalement il fait du mal à votre fille.» La mère de famille semble bouleversée et sans voix.

Ce signalement, fait suite Ă  celui de l’Ă©cole et d’une assistante sociale, et malgrĂ© cela, un agent spĂ©cialisĂ© dans la protection des enfants rĂ©pond ainsi. Cela confirme la prise en charge, terrifiante, des violences sexuelles par la police française. Et ici, particulièrement, celles qui concernent des mineurs. Selon LibĂ©ration, le policier concernĂ© aurait Ă©tĂ© mutĂ© depuis.


Source : https://www.liberation.fr/…/un-enfant-ca-dit-tout-et…/