Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

đź”´ ZEMMOUR : LE CHEF D’UN COMMANDO NÉO-NAZI FAIT PARTIE DE LA STRUCTURE NANTAISE

décembre 9, 2021

– Wilfried Van Liempd, ancien numĂ©ro 2 du RN nantais, auteur d’une attaque armĂ©e s’affiche avec les pro-Zemmour dans la presse –

C’est devenu une habitude : la presse nantaise publie un nouveau reportage publicitaire pour l’extrĂŞme droite. Un article paru ce jeudi Ă©voque la crĂ©ation d’une structure pour le candidat PĂ©tainiste Eric Zemmour dans le dĂ©partement. Pourquoi une telle pub Ă  la moindre gesticulation d’un collectif qui ne reprĂ©sente personne ? Mystère. Car dans le mĂŞme temps, ce journal ne donne absolument jamais la parole aux militants et militantes antifascistes, quand bien mĂŞme il y a de grosses mobilisations rĂ©unissant localement des milliers de personnes sur ce sujet. Passons. L’auteur de l’article relaie telle quelle, sans nuance, la parole des nĂ©ofascistes qui revendiquent sans rire « plus de 10 000 adhĂ©sions par jour ». Pourquoi pas 100 000 par heure ?

Parmi les nĂ©ofascistes qui prennent la pose,la plupart issus sont du RN et de la bourgeoisie locale. Et puis il y a Wilfried Van Liempd, un nĂ©o-nazi bien connu. Rappel des faits. Samedi 31 juillet, Ă  Nantes, une Ă©quipe de brutes d’extrĂŞme droite lance une charge ultra-violente contre des manifestants s’opposant au Pass Sanitaire : matraques en fer, jets de plots mĂ©talliques, coups de ceintures, bouteilles… Face Ă  la rĂ©sistance des manifestants, les agresseurs sont heureusement, mis en fuite. Mais un tel dĂ©ferlement de violence d’extrĂŞme droite en plein samedi après-midi est inĂ©dit dans notre ville. A la tĂŞte des assaillants : Wilfried Van Liempd, numĂ©ro 2 du RN Ă  Nantes, et impliquĂ© dans de nombreuses affaires de violences. Ce jour lĂ , Wilfried Van Liempd est filmĂ© en train de donner des coups de matraque en mĂ©tal, sur la tĂŞte, Ă  deux personnes inanimĂ©es au sol. Des tentatives d’homicide.

Non seulement ces faits sont filmĂ©s, mais l’intĂ©ressĂ© va mĂŞme se vanter de ses « exploits » sur les rĂ©seaux sociaux, revendiquant l’attaque du cortège. Il est pourtant invitĂ©, la semaine suivante, Ă  justifier ses actes dans les colonnes du journal Ouest-France, sans aucune contradiction, aucun point de vue d’autre manifestant, rien. Une tribune.

Cette présence revendiquée signifie donc deux choses :

➡️Wilfried Van Liempd est protĂ©gĂ© par les autoritĂ©s, et bĂ©nĂ©ficie de soutiens haut placĂ©s dans la police, voire dans les mĂ©dias. Auteur d’une attaque armĂ©e en bande organisĂ©e, il n’a jamais Ă©tĂ© inquiĂ©tĂ©. 6 mois plus tard, il se montre mĂŞme dans les mĂ©dias, rĂ©affirmant son engagement fasciste sans aucun complexe, persuadĂ© de son impunitĂ©. Dans une ville ou la justice est ultra-rĂ©pressive contre les mobilisations sociales.

➡️Derrière Eric Zemmour, c’est bien l’extrĂŞme droite la plus violente, celle qui est nostalgique de PĂ©tain et du Troisième Reich, celle qui s’entraĂ®ne et passe Ă  l’acte. Partout en France, dans les comitĂ©s pro-Zemmour, on retrouve les nĂ©ofascistes les plus durs. A Villepinte, ce sont des nĂ©o-nazis qui ont tabassĂ© des militants de SOS Racisme lors d’un meeting, et ils ont Ă©tĂ© fĂ©licitĂ© par la sĂ©curitĂ© de Zemmour.

Violence, nĂ©o-nazisme et impunitĂ© Ă©vidente. N’attendons rien des autoritĂ©s ni de la « dĂ©mocratie » pour faire face Ă  ce danger nĂ©ofasciste inĂ©dit depuis la LibĂ©ration. Il n’y a plus de règles, plus de limites pour l’extrĂŞme droite. Elle veut conquĂ©rir le pouvoir, terroriser, tuer, avec l’assentiment de la plupart des mĂ©dias, et ne s’en cache mĂŞme plus. Organisons l’autodĂ©fense.


L’article : https://nantes.maville.com/actu/actudet_-presidentielle-en-loire-atlantique-les-soutiens-d-eric-zemmour-s-organisent-_loc-4974576_actu.Htm