Nantes Révoltée

Actualités en direct, infos sur les luttes environnementales et sociales à Nantes et dans le monde

🔴 ZEMMOUR : LE CHEF D’UN COMMANDO NÉO-NAZI FAIT PARTIE DE LA STRUCTURE NANTAISE

décembre 9, 2021

– Wilfried Van Liempd, ancien numéro 2 du RN nantais, auteur d’une attaque armée s’affiche avec les pro-Zemmour dans la presse –

C’est devenu une habitude : la presse nantaise publie un nouveau reportage publicitaire pour l’extrême droite. Un article paru ce jeudi évoque la création d’une structure pour le candidat Pétainiste Eric Zemmour dans le département. Pourquoi une telle pub à la moindre gesticulation d’un collectif qui ne représente personne ? Mystère. Car dans le même temps, ce journal ne donne absolument jamais la parole aux militants et militantes antifascistes, quand bien même il y a de grosses mobilisations réunissant localement des milliers de personnes sur ce sujet. Passons. L’auteur de l’article relaie telle quelle, sans nuance, la parole des néofascistes qui revendiquent sans rire « plus de 10 000 adhésions par jour ». Pourquoi pas 100 000 par heure ?

Parmi les néofascistes qui prennent la pose,la plupart issus sont du RN et de la bourgeoisie locale. Et puis il y a Wilfried Van Liempd, un néo-nazi bien connu. Rappel des faits. Samedi 31 juillet, à Nantes, une équipe de brutes d’extrême droite lance une charge ultra-violente contre des manifestants s’opposant au Pass Sanitaire : matraques en fer, jets de plots métalliques, coups de ceintures, bouteilles… Face à la résistance des manifestants, les agresseurs sont heureusement, mis en fuite. Mais un tel déferlement de violence d’extrême droite en plein samedi après-midi est inédit dans notre ville. A la tête des assaillants : Wilfried Van Liempd, numéro 2 du RN à Nantes, et impliqué dans de nombreuses affaires de violences. Ce jour là, Wilfried Van Liempd est filmé en train de donner des coups de matraque en métal, sur la tête, à deux personnes inanimées au sol. Des tentatives d’homicide.

Non seulement ces faits sont filmés, mais l’intéressé va même se vanter de ses « exploits » sur les réseaux sociaux, revendiquant l’attaque du cortège. Il est pourtant invité, la semaine suivante, à justifier ses actes dans les colonnes du journal Ouest-France, sans aucune contradiction, aucun point de vue d’autre manifestant, rien. Une tribune.

Cette présence revendiquée signifie donc deux choses :

➡️Wilfried Van Liempd est protégé par les autorités, et bénéficie de soutiens haut placés dans la police, voire dans les médias. Auteur d’une attaque armée en bande organisée, il n’a jamais été inquiété. 6 mois plus tard, il se montre même dans les médias, réaffirmant son engagement fasciste sans aucun complexe, persuadé de son impunité. Dans une ville ou la justice est ultra-répressive contre les mobilisations sociales.

➡️Derrière Eric Zemmour, c’est bien l’extrême droite la plus violente, celle qui est nostalgique de Pétain et du Troisième Reich, celle qui s’entraîne et passe à l’acte. Partout en France, dans les comités pro-Zemmour, on retrouve les néofascistes les plus durs. A Villepinte, ce sont des néo-nazis qui ont tabassé des militants de SOS Racisme lors d’un meeting, et ils ont été félicité par la sécurité de Zemmour.

Violence, néo-nazisme et impunité évidente. N’attendons rien des autorités ni de la « démocratie » pour faire face à ce danger néofasciste inédit depuis la Libération. Il n’y a plus de règles, plus de limites pour l’extrême droite. Elle veut conquérir le pouvoir, terroriser, tuer, avec l’assentiment de la plupart des médias, et ne s’en cache même plus. Organisons l’autodéfense.


L’article : https://nantes.maville.com/actu/actudet_-presidentielle-en-loire-atlantique-les-soutiens-d-eric-zemmour-s-organisent-_loc-4974576_actu.Htm

RSS
News Letter
Instagram
0